72
le meilleur des sorties pour enfants

30 activités théâtrales pour l'épanouissement des enfants

Marie Poulhalec, auteure de "12 outils pour capter l'attention des enfants" et Je capte, je renforce et j'entretiens l'attention des enfants, vous présente son nouveau livre : "30 activités théâtrales pour l'épanouissement des enfants". Originaire du Mans, elle est professeure des écoles depuis plus d'une dizaine d'années. Maman de deux enfants, passionnée de théâtre, elle aime passer du temps avec ses enfants à jouer, créer, imaginer.

Depuis sa naissance, votre enfant découvre son corps. Et la connaissance de soi c’est, selon Marie Poulhalec, la base de la liberté et de la réussite de la vie. Le théâtre est un outil simple mais terriblement efficace et libérateur qui permettra à votre petit bout d’apprendre à se connaître et à connaître les autres, tout en s’amusant !

Quel lien entre théâtre et découverte de soi ?

Le théâtre est une pratique artistique durant laquelle l’ensemble de notre corps est engagé. Il est notre outil. Chez un enfant, se servir de son corps, de sa voix, et s’appuyer sur son imagination et sa communication avec les autres est une expérience très riche.

Dès les premières années, un enfant prend conscience de lui-même, de son image, mais surtout de la forme de son corps et de la manière dont il peut le contrôler ou non. Il faut donc l’éveiller au maximum à travers des activités. Le théâtre peut en faire partie, et ce à partir de 4 ans environ.

En effet, pour l’enfant (ou à tout âge !), il est une invitation au lâcher prise et à prendre confiance en soi. En aucun cas l’enfant ne doit se sentir enfermé dans de quelconques normes, au contraire ! Il doit se sentir invité à développer sa créativité et à être en accord avec lui-même. D’après Marie Poulhalec, auteure du livre 30 activités théâtrales pour l’épanouissement des enfants :

« Réussir sa vie, c’est mettre en avant sa spécificité, sa singularité, son unicité. C’est savoir aussi en prendre le contrôle avant que d’autres ne le fassent. Se connaître est le devoir absolu de tout individu qui se veut libre ! »

Toutes ces capacités ont donc un impact direct sur l’épanouissement de l’enfant.

Comment débuter avec mon enfant ?

Vous trouverez facilement des cours de théâtre proposés dans votre ville. Cependant, rien ne vous empêche d’initier la pratique en famille, ou seul(e) avec votre enfant (et pourquoi pas, ses amis). Toutes les activités théâtrales seront riches en découvertes et amusantes pour votre bout de chou, tant qu’elles sont adaptées à son âge.

– Pour les plus petits (4 ans) :

Commencez par des consignes très simples : danser au rythme de musiques de différentes cultures par exemple. En plus de se défouler et de s’amuser, il apprendra à découvrir comment bouge son corps. Par la même occasion, il s’ouvrira aux musiques du monde.

– À partir de 5/6 ans :

Votre enfant sera apte à pratiquer des activités qui demandent plus d’attention et de contrôle de soi. Le mime peut être un bon exercice. Lorsque vous sentez votre enfant à l’aise, combinez l’usage de plusieurs sens. Proposez-lui d’utiliser également sa voix en jouant avec son intonation ou sa prononciation en même temps que son corps, par exemple.

La créativité est toujours la bienvenue et ce, quelque soit son âge ! Petit à petit, votre enfant sera même enclin à imaginer, monter et jouer lui-même un spectacle entier, pour le plus grand plaisir des spectateurs. Si vous sentez que votre comédien en herbe a du mal à lâcher prise et à entrer dans le monde imaginaire du théâtre, les accessoires seront vos amis. Ballon, foulard, chapeau… Pas besoin de grand chose, et pourtant, ils permettent de se projeter plus facilement dans l’univers inventé. Et dans une idée proche, essayez-le à l’improvisation. Vous ne serrez pas déçu(e) !

Réactivité, écoute de l’autre et du monde qui l’entoure, créativité, communication… La liste des compétences travaillées par l’ensemble des pratiques théâtrales est longue. Et rappelez-vous que tout cela doit rester un jeu, pour vous comme pour votre enfant. Qui sait, peut-être qu’une passion en naîtra ?

 

 

Source

Retour haut de page