le meilleur des sorties pour enfants

Comment aider votre ado avec les réseaux sociaux ?

Pas avant 13 ans

Théoriquement, l'âge requis pour acceder à un réseau social est fixé à 13 ans (Cf. loi américaine COPPA relative à la protection des données des mineurs). Avant cela, il ne sera pas possible de créer un compte, sinon qu'en trichant sur la date. 57% des 11-12 ans ont déjà un compte.

Si votre ado est comme 81% des jeunes de 13 à 17 ans, il est très certainement connecté à un ou plusieurs réseau social. Se prendre en photo, donner son avis en vidéo, discuter et "partager" avec ses amis est devenu l'une de ses préoccupations. Parfois les plus petits sont tentés aussi de s'y mettre. Il ne faut cependant pas perdre de vue quelques bons réflexes à avoir.

Les réseaux sociaux et autres messageries directs

Les jeunes utilisent  de préférence :

  • Instagram (le préféré) : réseau de partage de photographies, mais fait aussi messagerie directe
  • Snapchat : permet de discuter avec ses contacts sous forme de photos ou bien de discussions instantanées mais qui ne sera visualisable qu'une seule fois par votre contact avec un temps limité
  • YouTube : site web d'hébergement de vidéos sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, évaluer, regarder, commenter et partager celles-ci.
  • Twitter : réseau social dit de « microblogging » qui permet de communiquer sous la forme de messages courts ne dépassant pas 140 caractères
  • Tik Tok : en 15 secondes, les ados peuvent créer des clips musicaux avec des effets visuels. Cette appli, la toute dernière chez les 12-15 ans, permet de développer sa créativité. Le but est de gagner des likes et des commentaires. En septembre 2018, c'est l'application la plus téléchargée dans le monde.
  • Facebook (qui est en perte de vitesse chez les jeunes) que l'on ne présente plus.

Les messageries directes :

  • WhatsApp : permet des discussions de groupes
  • Messenger : permet aussi des discussions de groupes. Relié à un compte Facebook.

Nos conseils

Définissez ensemble avec votre enfant des règles claires. En effet, il peut y avoir un côté addictif et c'est difficile ensuite de pouvoir s'arrêter.

  • Insistez pour que cela ne devienne pas une activité exclusive.
  • Arrêtez toute activité numérique au moins 1h avant d’aller se coucher.
  • Ne pas laisser d’écran allumé à proximité du lit la nuit .
  • Mettre systématiquement tablette et smartphone en mode « avion » pour éviter d’être réveillé par des alertes de messages.
  • Apprenez-lui à faire attention à ce qu’il publie.
  • Attention aux échanges d’images soumises à droits d’auteur, ou bien encore à la  publication de photos « volées ».

Les premiers pas avec lui

  • Paramétrez avec lui son profil sur les réseaux sociaux, pour que seuls ses amis voient ses publications, et qu’il garde le contrôle de ce qu’il partage. Le mieux étant de rester en mode de compte privé.
  • Apprenez-lui l’importance de la notion d’e-réputation et de vie privée pour qu’il y fasse attention.
  • Donnez-lui quelques bons réflexes, comme d'utiliser un pseudo, et ne pas donner d'informations personnelles.
  • Désactivez l'option de géolocalisation
  • SURTOUT de ne jamais accepter un rendez-vous avec un inconnu.
  • Ne pas accepter de demande "d'amis" qu'il ne connait pas, et ne pas répondre aux sollicitations de jeux concours (demandes en générale faite par messagerie privée)
  • Ne JAMAIS accepter de se dévêtir devant la caméra et de se plier à quelconques chantages.
  • Mettez en place un contrôle parental sur les tablettes, ordinateurs de la maison et téléphones mobiles

En enfin...

Les ados n'ont jamais autant communiqué que seuls dans leur chambre. Triste réalité des choses actuelles... Et si vous en profitiez pour être force de propositions ? Par exemple, utilisez Kidiklik avec "Bouge ton ado" et partagez une activité avec lui. Ou encore, jetez un œil sur l'agenda des sorties ?

On se retrouve là-bas ?

Retour haut de page

Avec Wesco, faites votre liste de cadeaux pour les grands parents